Olives Arnaud

Plus d’un demi-siècle d’existence, pour cette entreprise familiale, transmise de père en fils.

1947. L’aventure commence dans le cœur de Fontvieille, dans la Grand’Rue. Avec Marius, le père et André, le fils. Le premier n’est pas loin de la cinquantaine, le second à peine 17 ans. L’olive de la Vallée des Baux est déjà prisée, un produit de qualité même si l’A.O.C. n’existe pas encore. En cette fin de décennie, les Arnaud père et fils travaillent donc l’olive du pays pour fournir la Provence et (déjà) Paris en cassées au fenouil, en solonenques ou blanquettes. La saison s’étale des premières cueillettes en septembre jusqu’à la mi- décembre avec les dernières livraisons. C’est encore l’artisanat, le travail en cocon familial.

1956. Le succès est là et va grandissant, avec un produit qui plaît, la clientèle s’étoffe et se fait exigeante. Aussi durant la morte saison, Marius, André et l’autre fils Louis (qui a rejoint le clan familial) donne une nouvelle dimension à l’entreprise. C’est le début du 45 route de Tarascon, la poursuite de la fabrication de l’olive de pays mais aussi des regards tournés vers l’Afrique de Nord car les grands froids de 1956 ont dévasté l’oliveraie provençale. Les olives fraîches d’Algérie permettent de poursuivre la commercialisation des produits de base mais de commencer la conserve avec entre autres les noires confites « façon Nîmes » qui connaissent une succès spectaculaire.

1970. C’est le tournant décisif et le succès assuré pour la célèbre boîte siglée du Moulin de Fontvieille. Toujours à la recherche de la création de nouveaux produits, André Arnaud invente parmi toutes ses recettes provençales la « façon Grèce huilée-aromatisée », un produit élaboré pour lutter contre la concurrence, souvent imité mais jamais égalé et aujourd’hui encore le fleuron de la gamme Olives Arnaud. Dès lors le stade artisanal es totalement révolu.

1972. C’est la création d’une nouvelle usine. Avec la chaîne de pasteurisation. C’est « l’olive boom » avec les boîtes 5/1 ou 4/4. C’est l’olive verte aromatisée aux herbes de Provence. C’est aussi et surtout la première commande à l’exportation, pour l’Angleterre. Mr Justin de Blank –fournisseur exclusif de la Reine d’Angleterre pour le pain- se trouve séduit par la saveur des olives Arnaud et devient premier importateur des célèbres boîtes rouges et vertes au Moulin de Daudet. La première année anglaise sera difficile puis le succès foudroyant. Dès lors la société Arnaud s’intéresse de plus en plus au marché étranger, source de développement incontestable.

1987. Les Années ont passé. 40 déjà après les premières « cassées » de la Grand’Rue. Et l’export va donner à la famille Arnaud la reconnaissance Internationale. Les « Rencontres Méditerranéennes » vont permettre de prendre contact avec d’autres clients européens mais aussi et surtout avec les Etats-Unis. L’extension mondiale prend un rythme de croissance régulier et élevé. 1988 – Etats-Unis, Pays-Bas, Suisse, Allemagne.

1989 – Danemark, Autriche et création de la boîte pour l’export.

1994 – Asie, avec le Japon, Hong-Kong et Singapour. Pendant ce temps là Philippe l’aîné et Pierre le cadet, fils d’André ont rejoint en 1989 l’équipe dirigeante des Olives Arnaud, prêts à assumer la relève du père. Deux fils élevés dans le sérail pour qui la valeur d’un produit et d’un travail bien fait sont les mamelles de l’industrie Arnaud.

1994. Pierre, l’inventeur de nouveaux produits, crée les olives aux variantes et surtout la célèbre tapenade provençale qui faut un malheur aux Etats-Unis, tandis que Philippe prend en main la gestion de l’entreprise.

1997. Inauguration du nouveau site de fabrication. Nouvelles machines plus performantes, mise en accord avec toutes les directives européennes et américaines.

Leur activité de fabrication est divisée en deux saisons :

– De début septembre à Noel : la confiserie de l’Olive de Pays avec les olives fraîches cassées de la Vallée des Baux au fenouil, les olives vertes « picholines », les olives noires piquées au sel sec.

– Le reste de l’année : la conserve traditionnelle qui comprend les olives aromatisées et la tapenade.